2020-12-08

Mentorat Margaret Woodson Nae

La Fondation Sheila Hugh MacKay appuie le perfectionnement professionnel dans le domaine des arts visuels

L’acquisition de compétences et l’aide à l’exploration et à l’innovation sont les valeurs fondamentales des programmes d’avancement de carrière de la Fondation Sheila Hugh MacKay. Le programme de mentorat Margaret Woodson Nae, qui repose sur la conviction que le mentorat interpersonnel organisé en contextes à la fois formels et informels offre des possibilités uniques aux artistes professionnels, fait partie de ces occasions d’avancement de carrière offertes par la Fondation Sheila Hugh Mackay.

Margaret Woodson Nea

Photo: Freeman Patterson

Programme de mentorat Margaret Woodson Nae

Le programme de mentorat Margaret Woodson Nae est né de la vision et de l’engagement philanthropiques de Margaret Woodson Nae, photographe professionnelle, qui estime que « l’établissement de relations personnelles uniques permet aux artistes d’aller plus loin dans leur réflexion créative ». En l’honneur de l’impact que l’artiste lauréat du prix Strathbutler, Freeman Patterson, a eu sur sa carrière, Mme Nae a collaboré avec la Fondation Sheila Hugh MacKay à la mise sur pied de possibilités de mentorat. Grâce au soutien et à la vision de cette photographe professionnelle, la Fondation a lancé, en 2013, un programme pilote de mentorat. En 2014 et 2015, Mme Nae a accordé un soutien financier supplémentaire pour rendre hommage à deux autres Prix Strathbutler, Cathy Hooper et Marie Hélène Allain, qu’elle considère toutes deux comme des mentores personnelles. En 2020, ces premières initiatives s’étant avérées fructueuses, le programme de mentorat Margaret Woodson Nea a été intégré de manière permanente à la programmation en matière d’avancement de carrière de la Fondation Sheila Hugh MacKay. Nommé en l’honneur d’une grande protectrice des arts, ce programme rend un hommage durable à son esprit de créatif.

Mentorats antérieurs

Des mentorats distincts et individuels ont été attribués aux artistes suivants : Serge Richard, Deborah Payne, Ann Manuel, Vicky Lentz et Theresa MacKnight.

Comment manifester son intérêt

La Fondation Sheila Hugh MacKay attribuera périodiquement des mentorats Margaret Woodson Nea sur recommandation de son comité chargé des programmes d’avancement de carrière. Ces mentorats seront octroyés à partir de propositions convaincantes de la part d’artistes ou de mentors, sans exigence de dates limites de candidature. L’évaluation se fera au cas par cas, compte tenu du potentiel d’interaction professionnelle exceptionnelle. Le comité s’intéressera à des propositions d’artistes qui souhaitent explorer plus avant des idées ou des techniques, sans nécessairement viser la production d’un ensemble d’œuvres. Un mentorat Margaret Woodson Nae doit offrir la promesse d’un épanouissement personnel profond découlant d’expériences partagées entre artistes professionnels. Les propositions de mentorat devront obligatoirement faire état des raisons impérieuses qui justifient le soutien financier. Les manifestations d’intérêt doivent être adressées à :

Comité des programmes d’avancement de carrière de la FSHM
C.P. 416, succ. principale
Saint John (N.-B.)  E2L 4L9

Caractéristiques des mentorats Margaret Woodson Nea

  • Les mentorats Margaret Woodson Nea favorisent des occasions exceptionnelles de collaboration.
  • Les mentorats se font pendant une période de changement, de croissance et de défi professionnels; ils sont uniques et personnels.
  • Le mentorat est, à la base, une période déterminée d’échanges créatifs, mais évolue généralement vers une relation durable et mutuellement enrichissante.
  • Le mentorat permet d’élargir naturellement son réseau professionnel.
  • Le mentorat s’accompagne de la préparation de divers outils et documents :
    • Une première liste d’objectifs et d’attentes, établie par le mentor et le mentoré.
    • Un calendrier de rencontres clairement défini, avec coûts connexes, est un élément clé.
    • Un journal des interventions, pour suivre le processus de mentorat.
    • Une comptabilité de toutes les dépenses liées au mentorat, y compris les indemnités, les frais de déplacement et le matériel.